Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

dimanche, janvier 15, 2012

PLC: les militants votent en faveur de la légalisation de la marijuana

Oui au pot, mais aussi, oui à la reine. Les libéraux fédéraux ont adopté à pas moins de 77 pour cent une résolution pour légaliser la marijuana, dans le cadre de leur congrès, à Ottawa, dimanche. Ils ont été un peu moins audacieux sur une motion visant à rompre le lien monarchique au Canada, qu'ils ont rejetée à 67 pour cent. Ces deux résolutions qui ont suscité des débats houleux aux micros émanaient de l'aile jeunesse.

Le président des Jeunes libéraux croit que la présence de nombreuses propositions émanant de la branche la moins âgée des militants envoie le signal que la voix des jeunes était entendu au sein du parti. «Toute la fin de semaine, avec autant le débat sur les primaires que sur la marijuana, ça démontre à quel point les jeunes au sein du parti sont en mesure de pousser un certain ordre du jour, de pousser des priorités au sein du parti», a fait valoir Samuel Lavoie.

Les militants ont également voté en faveur d'une proposition pour instaurer un mode de scrutin préférentiel à l'échelle nationale. Ils ont par ailleurs adopté une motion pour réinstaurer les fameuses Bourses du Millénaire, qui avaient créé des frictions entre Ottawa et Québec au tournant du siècle.

Les résolutions adoptées deviennent politiques officielles du parti, mais ne seront pas automatiquement dans sa prochaine plate-forme électorale, puisque le chef a un droit de veto sur celle-ci. Le congrès du Parti libéral du Canada (PLC) prend fin dimanche avec l'élection du nouveau président de la formation. Les favoris sont l'ancienne ministre ontarienne Sheila Copps et l'homme d'affaires ontarien Mike Crawley. Le président sortant, Alfred Apps, était en poste depuis mars 2009.

Samedi, les militants ont voté en faveur d'une proposition instaurant un nouveau statut pour les «partisans», qui pourront voter pour l'élection d'un prochain chef libéral l'an prochain, sans pour autant être membres du parti. La mesure a pour objectif de rendre le parti plus inclusif et de susciter un intérêt chez les électeurs qui adhèrent aux valeurs du parti mais ne veulent pas en être membres. Les participants au congrès ont cependant rejeté dimanche un système de scrutin ou chaque région du pays aurait voté à tour de rôle, un peu comme pour le système de primaires par États aux États-Unis.

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home